Démystifions les mythes entourant les ententes de service

Le 8 avril 2013, dans Multicom Communications, TELUS, par Karbur Accélérateur Technologique
0

Les choses ont bien changé dans l’industrie des télécommunications au Canada dans les dernières années et la satisfaction des clients est plus que jamais au coeur des préoccupations des fournisseurs de service. De nouvelles règles ont été mises de l’avant, mais plusieurs mythes sont toujours véhiculés. Profitons en pour clarifier certains éléments?

1- J’ai une entente; je ne peux pas changer mon forfait.

Il s’agit là d’une des erreurs fréquentes reliées aux ententes de service. Il faut d’abord comprendre que l’entente existe pour vous offrir un téléphone à rabais lorsque vous vous engagez à garder le service chez le fournisseur. Ainsi, le forfait peut être modifié quand bon vous semble, à la hausse ou à la baisse (dans certains cas, un montant minimal est exigé) et différentes fonctions peuvent être ajoutées ou supprimées. À ce propos, nous vous invitons à consulter notre article de la semaine dernière sur le sujet.

2- J’ai un contrat avec une autre compagnie et j’aurai des frais de pénalité si j’annule

Il faut savoir que depuis juillet 2010, le gouvernement a instauré la loi 60 légiférant sur les contrats de téléphonie cellulaire pour les particuliers. Ainsi, les ententes signées après le 30 juin 2010 stipulent que les frais de pénalité reliés à l’annulation d’une entente de service égalent le solde de l’appareil à rembourser. Il ne s’agit donc pas d’une pénalité, mais bien d’un remboursement d’un montant dû. En signant l’entente, vous avez obtenu un rabais sans intérêt sur l’appareil de façon à ce que vous fassiez une période de temps prédéterminée avec l’appareil. Il est donc normal de rembourser le montant dû si vous ne vous rendez pas à la fin de cette période.

3- D’autres compagnies offrent une balance; c’est plus avantageux ?

En effet, d’autres fournisseurs que TELUS offrent une balance plutôt qu’un solde d’appareil. La balance est faite de façon à ce qu’un pourcentage de la facture soit appliquée sur le solde de l’appareil tous les mois. Or, la balance s’avère peu avantageuse lorsque la valeur de l’appareil est grande. Vous paierez un montant initial très élevé en plus de devoir rembourser le rabais obtenu sur plusieurs mois; souvent plus longtemps que les ententes de 24 ou 36 mois offertes chez TELUS. Avez-vous vraiment économisé?

4- Je ne peux pas changer d’appareil tant que mon entente n’est pas terminée

Chez TELUS, c’est faux ! Vous pouvez changer d’appareil quand vous le voulez. Pour ce faire, vous n’avez qu’à rembourser le solde de votre appareil et vous pourrez alors bénéficier d’un nouvel appareil à rabais.

5- Je ne prends pas d’entente; c’est mieux ainsi

Évidemment, payer un appareil à son plein prix peut être une solution envisageable pour certains clients. Cependant, cette façon de faire s’avère peu avantageuse. En effet, en s’engageant avec le fournisseur, un mois après avoir signé l’entente, vous aurez déjà épargné. En effet, un client qui paie un appareil plein prix paiera au minimum 200$ pour son appareil. en ayant pris une entente, celui-ci aura obtenu un rabais considérable sur l’appareil. Advenant une annulation de service, le client n’aura qu’à rembourser le solde de l’appareil qui est calculé de la manière suivante: Rabais accordé / Nombre de mois de l’entente X Nombre de mois restants à l’entente.

 

Consultez également ce vidéo pour en apprendre plus sur les règles du jeu:

À la lumière de ces cinq explications, il est évident qu’une entente de service vaut la peine.

Mots clés :
 

La loi 60 : Pour une meilleure protection des consommateurs

Le 21 septembre 2010, dans Nouveauté, par Karbur Accélérateur Technologique
0

Bonjour.

Je tenais à écrire un article sur la loi 60, mise en vigueur le premier juillet dernier, pour vous informer des nouvelles protections qu’elle offre aux consommateurs qui signent une entente de service avec Telus.

Premièrement, la loi 60 a modifié le contenu de l’entente écrite que vous signerez, elle est maintenant plus longue et mieux détaillée. Avant votre signature, nous prendrons le temps de la regarder avec vous.

Deuxièmement, la loi 60 apporte quelques changements au niveau de l’application de la garantie de votre appareil. Ainsi, si nous devons envoyer votre appareil pour une réparation couverte par la garantie, nous vous prêterons désormais un appareil sans frais pour que vous puissiez continuer à profiter de votre service durant l’envoi de votre téléphone.

Enfin, le changement le plus intéressant à mon avis est le nouveau coût si vous désirez briser votre contrat avant la fin. En effet, il vous en coûtait 20 dollars multipliés par le nombre de mois restants avant l’application de cette nouvelle loi. Maintenant, vous n’avez qu’à rembourser le rabais qui vous a été donné sur votre appareil.

Par exemple, supposons que vous choisissiez un téléphone coûtant 130 dollars sans contrat, qui est gratuit avec une entente de service de 3 ans. Si vous désirez canceller votre entente dans le premier mois, vous devrez payer le rabais accordé sur l’appareil soit 130 dollars. Ce prix baissera à tous les mois.

Sachez que cette nouvelle loi s’applique uniquement aux consommateurs (pas aux entreprises) qui ont un numéro et une adresse du Québec. Pour plus de renseignements sur la loi 60, je vous invite à cliquer ici.

À bientôt

José.

Mots clés :