Les possibilités s’offrant à vous en cas de bris d’appareil sont multiples et les coûts sont souvent très variés. Il peut donc parfois sembler difficile de prendre une décision éclairée quand vient le moment de faire réparer votre téléphone. Cette semaine, l’émission « La facture » tentait de démystifier cette fameuse situation de bris de téléphone cellulaire. Vous pouvez donc visionner l’épisode en question en suivant ce lien.

Maintenant, bien que certaines des propositions mentionnées dans cet épisode soient profitables, certaines précisions s’imposent.  De façon générale, il est important de savoir que si votre appareil est toujours sous garantie du fabriquant et qu’il subit un dommage physique quelconque, une réparation effectuée par un agent non-autorisé réduira cette garantie à néant.  Cela signifie que suite à cette réparation, aussi mineure soit-elle, si votre appareil est victime d’un défaut logiciel, il ne sera plus couvert par la garantie du fabriquant.

AppleCare+

Dans une situation similaire, il est important de bien prendre en compte les avantages et inconvénients que chaque solution propose. La réparation proposée par le détaillant officiel est parfois un peu plus coûteuse mais elle vous permet de conserver une certaine tranquillité d’esprit par la suite. Cependant, si votre garantie initiale est expirée, vous pouvez évidemment opter pour la solution qui vous semblera la plus économique et efficace.

Concernant les appareils Apple, la garantie originale ne couvre pas les bris physiques tels qu’une vitre éclatée. Par contre, depuis quelques années, Apple offre un service de garantie appelé AppleCare+. Ce programme prolonge la garantie originale à 2 ans en plus de couvrir les bris matériels et liquides*. Vous pouvez en apprendre davantage sur le programme AppleCare+ en visitant le site officiel d’Apple Canada.

*Voir détails en magasin ou sur le site d’Apple Canada.

Mots clés :
 

Ajustez votre forfait à votre utilisation, sans frais !

Le 3 avril 2013, dans Forfaits, Multicom Communications, par Karbur Accélérateur Technologique
1

Entre le moment où vous avez choisi votre forfait et les mois suivants, votre utilisation de votre appareil mobile risque d’avoir changé grandement. Peut-être ne textiez-vous pas auparavant. Peut-être faites-vous maintenant plus d’interurbains ou peut-être parlez-vous moins au téléphone… Évidemment, ces situations font en sorte que votre forfait ne correspond probablement plus à votre utilisation. Quoi faire?

Plusieurs solutions s’offrent à vous !

1- Si vous disposez de Numéros préférés dans votre forfait, avez-vous pensé les modifier? Rappelez-vous que grâce à ces numéros, ceux-ci ne comptent pas dans vos minutes et ceux-ci ne sont souvent pas considérés comme des interurbains. Il est en effet possible de les modifier et ce, de plusieurs façons: l’application Votre Compte de TELUS vous permet de le faire; vous pouvez le faire en ligne ou vous pouvez vous présenter en magasin.

2- Conservez vos factures et consultez-les. Avec ces factures, vous êtes en mesure de comprendre l’évolution de votre utilisation et de faire modifier votre forfait comme il se doit. N’hésitez pas à venir nous consulter avec celles-ci. Nos représentants sauront bien comprendre votre utilisation en consultant vos trois dernières factures et ils pourront alors vous proposer différentes solutions adaptées à vos besoins.

3- Saviez-vous que les tarifs excédentaires varient entre 0,20$ le texto et au moins 0,40$/minute? Saviez-vous que les options de minutes additionnelles et les fonctions de messagerie texte varient entre 3$ et 20$, réduisant ainsi le tarif à quelques sous? Faites le calcul et vous comprendrez rapidement que vous pouvez faire de grandes économies…

4- Comprenez-vous bien votre forfait et comment utiliser votre téléphone? Des applications et des méthodes d’utilisation de votre appareil peuvent vous permettre de réduire votre consommation. Assurez-vous de suivre une formation gratuite et vous découvrirez des trucs surprenants et des méthodes d’utilisation pratiques qui vous permettront de réduire votre consommation et de consommer de façon responsable.

Mots clés :